Hermonville

Administration

Pays France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Fismes
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Coteaux

Code postal 51220
Code commune 51291

Démographie

Gentilé Hérémondois
Population
municipale 1 403 hab. (2011)
Densité 105 hab./km2

Géographie

Coordonnées 49° 20′ 10″ Nord 3° 54′ 34″ Est
Altitude Min. 73 m – Max. 217 m
Superficie 13,3 km2

Histoire

Hermonville était un bourg important au Moyen Âge. La commune ne comptait pas moins de onze châteaux avant la Première Guerre mondiale il y avait le Château d’Avesne Dumenil, actuelle maison de retraite, le Château Druart rue de Visin, le Château du Bois-de-l’Arbre ou d’anglemont de Tassigny ayant disparu, le Château Holden puis Fagot situé à Marzilly actuellement disparu, le Château Holden puis Dubois puis Peignot à Marzilly. Le Château de Tassicourt ayant appartenu à Hugues Krafft, des ruines dans la forêt et le Château de St-Remi ou de Sommerville rue de Gaulle.

La commune est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 le 1er octobre 1920.

Lieux et monuments

L’église Saint-Sauveur date du milieu du xiie siècle. Elle précédée d’un narthex champenois qui est classé aux Monuments historiques7. Le buffet d’orgue en chêne, qui se trouvait avant la Révolution dans l’église Saint-Étienne de Reims, remonte en partie aux xve, xviie et xxe siècles. Il est également classé monument historique.
Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale.
Le Cimetière militaire britannique d’Hermonville.
Les maisons avec leurs statues, bas-reliefs et porches anciens.
La place du village.
Le Château de Marzilly (voir Jonathan Holden).

Personnalités liées à la commune

Georges Communal (1840-19..), Capitaine de vaisseau, maire d’Hermonville.
Maurice Renard (1875  -1932), écrivain.
Bernard de Susbielle (1808-1893), général de division, grand officier de la Légion d’honneur.
Edgard de Maigret (1841-1910), vice-amiral, grand-croix de la Légion d’honneur.
Le général DUbois (1842-1928), né à Hermonville.